page d'accueil

A31 Bis : l’ATPCV sur le qui-vive

18 décembre 2018 Actu Reportages et interviews


Voilà plus de 20 ans que l’ATPCV (Association Touloise pour la Préservation du Cadre de Vie) se bat contre la construction d’autoroutes à tout-va sur notre territoire. Il s’agissait jadis pour ses membres d’empêcher la construction de l’A32, grande tentacule autoroutière qui aurait suivi le tracé de l’A31 depuis le Luxembourg, en contournant Nancy par l’Est, pour rejoindre l’A31 au niveau de Toul, prévoyant un futur bien gris et bruyant pour les habitants de Chaudeney qui se seraient retrouvés pris en étau entre 2 autoroutes.

Le projet A32 fut abandonné mais le problème de congestion de l’A31 par endroit (frontière avec le Luxembourg, passage de Florange, jonction avec l’A33 au niveau de Laxou..) n’était pas réglé. L’état a donc tenté de revoir sa copie pour proposer plus de 10 ans plus tard un nouveau projet, l’A31 bis, avec encore une fois plusieurs scénarios de tracés. Le projet A31bis connait alors un fort rejet populaire, principalement chez les habitants se situant sur les propositions de tracé, poussant ainsi l’état, via le Ministère de l’écologie et du développement durable, à lancer une consultation publique en 2015.

La consultation publique rentrant dans une nouvelle phase, nous avons invité l’ATPCV pour faire entendre leur voix dans ce débat sur le projet d’autoroute “A31 bis” et notamment leur opposition à la construction d’un barreau autoroutier entre Toul et Dieulouard. Dans cette émission ils répondent également aux propos du sénateur Olivier Jacquin, interrogé par téléphone.

Suivre le débat public : cpdp.debatpublic.fr/cpdp-a31bis/

Site de l’ATPCV : atpcv54.free.fr/

crédits photos : ATPCV

 


Share