page d'accueil

“Pour une reprise en main de l’alimentation dans le bassin nancéien” avec Florent Compain

19 mai 2020 Actu Terreau Couteau Fourchette


Vendredi 15 mai 2020

“Pour une reprise en main de l’alimentation dans le bassin nancéien” avec Florent Compain

La crise du nouveau Coronavirus a mis en exergue la fragilité de nos modes de consommation. La fermeture des frontières a provoqué, ici et là, des pénuries alimentaires, et l’impossibilité pour des travailleurs étrangers de venir travailler en France, notamment dans l’agriculture. Le commerce mondialisé s’est rapidement révélé incompatible avec les mesures de confinement et les restrictions de libertés associées. Quelques jours après le 16 mars 2020, beaucoup de français, se rendant compte qu’ils ne pouvaient plus compter sur la divinité “Amazon”, et que leurs sacro-saintes tomates venues d’Espagne viendraient à manquer, se sont assez naturellement tournés vers ceux qui ne les avaient jamais quittés : les producteurs et artisans locaux.

En fait, cette crise a joué un rôle d’accélérateur des mentalités. Plus besoin d’être Einstein pour voir les liens – sans forcément les comprendre – qui existent entre économie, environnement, santé et culture. Elle a aussi montré les limites d’un Etat providence hyper-centralisé.

C’est dans ce contexte qu’une quarantaine d’associations de Meurthe-et-Moselle lance un appel à la “résilience alimentaire” du département “L’alimentation est une préoccupation centrale, et est à la base de la vie. Pourtant elle est aussi synonyme d’injustice. Le premier moyen de résister à une infection, une épidémie, est d’être en bonne santé. Une alimentation de qualité y participe grandement, or tou-te-s n’y ont pas accès. Tout le monde devrait avoir le droit à une nourriture saine, de qualité et de vivre dans un environnement sain […] c’est donc collectivement et localement que nous souhaitons organiser la résilience, c’est à dire permettre au bassin de vie nancéien de mieux résister aux chocs actuels et à venir, grâce un modèle juste, solidaire et écologique”. Objectif : reprendre en main, avec tous les acteurs économiques, associatifs et institutionnels, l’alimentation dans le bassin nancéien. On a fait le point avec Florent Copain, porte-parole des Amis de la Terre – Meurthe-et-Moselle.

Plus d’info : resilience-nancy.fr

Simon Attenot

Image par Jörg Peter


Share