page d'accueil

Dominique Dantand et l’Orgue de Vézelise

16 octobre 2019 Actu Correspondants locaux


Mercredi 16 octobre 2019

Dominique Dantand et l’Orgue de Vézelise

Deuxième orgue le plus ancien de Lorraine après celui de Domgermain, l’orgue de Vézelise a été réceptionné en 1775 par Jean-Baptiste Nôtre (1732-1807), alors organiste de la cathédrale de Toul. A l’origine, il s’agissait d’une commande de l’Abbaye de Beaupré, située non loin de Lunéville, au facteur d’orgues Georges Küttinger. Démembrée à la Révolution, l’Abbaye a vu son mobilier dispersé, et le Maire de Vézelise de l’époque a tout fait pour récupérer l’instrument et l’installer dans son église. Plusieurs fois remanié depuis le 18e siècle par différents facteurs d’orgue, comme cela se pratiquait souvent, il a finalement été restauré à l’identique par la manufacture d’orgues Yves Koenig de 2004 à 2007, retrouvant ainsi ses sonorités d’origine. Son organiste titulaire depuis 2014, Dominique Dantand, nous présente cet instrument unique, entièrement classé monument historique, et qui mérite le détour au gré des concerts organisés tout au long de l’année par l’Association des Amis de l’Orgue de Vézelise. Les illustrations musicales au cours de l’interview sont extraites de la Suite du premier ton tirée des « Livres de piesses dorgue » de Jean-Baptiste Nôtre enregistrés par Dominique Dantand à l’Orgue de Vézelise en 2016. Stéphane Godet


Share