page d'accueil

Doigts de fées pour noble cause, avec les Couturières Solidaires 54

1 avril 2020 Actu Reportages et interviews


Mercredi 1 avril 2020

Laure Gelly, les Couturières Solidaires 54

Des petites mains pour une grande cause. Alors que les éditorialistes et les politiques s’écharpent par médias interposés, les premiers accusant les seconds de n’avoir pas anticipé cette crise sanitaire, bien loin des plateaux TV, des hommes et des femmes se mobilisent pour apporter leurs soutiens, avec leurs petits moyens, au personnel médical. Et pour répondre à la pénurie de masque de protection dans les hôpitaux – mais aussi dans les EHPAD, les pharmacies, chez les médecins généralistes, les infirmières libérales, les centres d’accueil pour handicapés, les prisons… – des couturières et des couturiers au grand cœur se sont mis, spontanément, à coudre des masques en tissu, sur le modèle proposé par le CHU de Grenoble.

C’est le cas de la lorraine Laure Gelly, mère de famille, fondatrice des Couturières Solidaires de Meurthe-et-Moselle. Elle et plus d’une centaines d’autres couturières du département – ce sont essentiellement des femmes – cousent chaque jour des dizaines et des dizaines de masques de protection en tissu, plus de 1000 à ce jour, et les font parvenir à ceux qui en ont besoin. Ces couturières formidables recherchent activement de nouvelles mains mais aussi du matériel (tissus, élastiques, fils, aiguilles…). Pour les aider, rendez-vous sur leur page Facebook ou regarder cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=pT-79WqOg2w

(Attention, ces masques en tissu sont efficaces contre les projections mais ne garantissent pas la même protection que les masques de type FFP2)

Simon Attenot

(crédits photo : Marie D’Emm, elle aussi couturière !)


Share